Yvette Guilbert – mTL162

Yvette Guilbert – 1894 – Toulouse Lautrec – mTL 162

Guide smartphone musée – Yvette Guilbert – 1894 – Fusain Rehaussé de Peinture à l’Essence sur Papier Bulle – mTL162

Yvette Guilbert – mTL162
©Musée Toulouse-Lautrec – Yvette Guilbert – 1894 – Fusain rehaussé de peinture à l’essence sur papier bulle – Projet d’affiche – mTL162

La diseuse fut si peu satisfaite de la synthèse de Lautrec qu’elle a refusé l’exécution du projet.

Aussi célèbre en son temps que la Duse ou Sarah Bernhardt, amie de Freud mais surtout première star de la chanson  à créer et à gérer son image médiatique, Yvette Guilbert (1865, Paris-1944, Aix-en-Provence) reste éternellement associée à Toulouse-Lautrec.

Célèbre par un répertoire Montmartrois qui reste indissolublement lié à son nom comme à celui de ses paroliers (Xanrof, Lorrain), Yvette Guilbert a inspiré les plus grands graphistes de son temps, Chéret, Capiello, Bac, Steinlein…

Pédagogue de la chanson autant en France qu’aux Etats-Unis, elle interprète avec succès le répertoire français traditionnel, des ballades médiévales aux couplets du XVIIIème siècle. En 1924, elle tourne son premier film, Les deux gosses de Mercanton, qui sera suivi de sept longs métrages. Elle a également une activité d’écrivain et de conférencière.

©Texte de Danièle Devynck, conservateur du musée Toulouse- Lautrec. Copyright. Tous droits réservés.

Vidéo d’Yvette Guilbert (1mn05) dans le film l’Argent de Marcel l’Herbier

Le sujet Yvette Guilbert – Chanteuse de cabaret

 

Wikimedia DP – Toulouse-Lautrec – Yvette Guilbert – Gouache sur Carton – Musée Pouchkine – Moscou, Russie
Toulouse-Lautrec – Yvette Guilbert –  Musée Thyssen Bornezmisza , Madrid, Espagne

André Sinet – Portrait d’Yvette Guilbert – Bibliothèque Nationale de France, Paris, France

©Digital Culture / Coopaname. Conception, Réalisation et Adaptation Multimédia.Copyright. Tous droits réservés.